voyage immobile

PrécédentJour 324 Suivant

De: albert [chlorure-c/o-wanadoo.fr]
Envoyé: mercredi 19 novembre 2003 17:30
À: picabiette-c/o-yandex.fr
Objet: alibert

Maman,

Intourist, ni datcha, ni isba Très franchement, je préfère rester à l'Intourist que d'aller dans ces cabanes. Elles sont jolies sur les photos, mais tu sais bien qu'à chaque fois qu'on a visité des isbas, t'as fait des plans pour savoir où on mettrait la douche, le lave-vaisselle. A chaque fois, tu dis "non, décidément, je suis plus datcha qu'isba".
En sortant du cinéma, un type m'a demandé si je m'appelais Alibert. J'ai dit "non, Albert". Tu sais qui c'est, Alibert? C'est un français, il devait chercher de l'or, et il a trouvé des crayons. Les crayons Alibert, je te jure, les crayons jaunes, c'est d'ici qu'ils viennent ! Je suis plutôt content, mes HB, mes 7B et mes 5H, ils sont sibériens. Ou ils l'étaient. Le type m'a dit qu'il connaissait un autre type qui voulait faire un film sur Alibert, qu'il cherchait des encouragements et qu'on lui soutienne le moral.

Dis donc, tu sais qu'un crayon ordinaire peut écrire environ 45 000 mots ou tracer une ligne de 55 kilomètres de long ? Calcule à toute allure: il te faudrait combien de crayons pour noircir les rails du transsib'? Combien de mots t'écrirais sur les rails?

Salut, Albert

Alibert, J.-P., des crayons Úponymes
Alibert, des crayons, franco-sibérien.

http://triton.itep.ru/kl/botogol/francais.html, pour soutenir le projet de documentaire sur Alibert